7 mars : journée culturelle du lycée Nicolas Perrin de Boulpon

7 mars : journée culturelle du lycée Nicolas Perrin de Boulpon

Au Burkina Faso, le lycée Nicolas Perrin (LNPB) organise depuis 2014 une journée culturelle. La manifestation annuelle favorise la cohésion sociale tout en mettant en valeur les pratiques et les réalités culturelles de la région.

L'édition 2017 s'est déroulée le 07 mars dernier dans une ambiance festive. Les élèves ont ainsi pu participer en qualité d’acteurs ou de spectateurs aux différentes prestations artistiques. La célébration de cette journée a été présidée par Madame Françoise PERRIN, présidente de Res Publica, aux côtés des autorités locales notamment, le chef de Boulpon et le directeur du collège d’enseignement général de séguedin.

Après le discours de bienvenue du proviseur du lycée, Madame Perrin s’est réjouie du climat de quiétude et de stabilité qui prévaut cette année au lycée Nicolas Perrin, avant de saluer les efforts de l’équipe éducative pour la bonne marche de l’établissement scolaire. La présidente de Res Publica a mis l’occasion à profit pour réitérer le soutien total de Res Publica aux élèves qui se démarqueront par leur discipline et leur mérite.

 


Une prestation citoyenne

Les élèves "défenseurs des valeurs civiques" désignés sur la base du volontariat, ont proposé « Une prestation citoyenne ». Habillés en uniforme par Res Publica, ils ont défilé vers le mât, où ils ont entonné en chœur l’hymne National « Ditanye » pour le lever du drapeau. Ce groupe d’une cinquantaine de jeunes est chargé chaque matin du lever du drapeau et du respect des notions de civisme auprès de leurs camarades. Ils sont considérés comme des élèves modèles qui doivent donner l’exemple, comme à l’occasion de la célébration des journées de salubrité. Une fois par semaine, ces élèves suivent 1h 30 de cours de civisme, dispensé par l’attaché d’éducation. La démarche relative à la responsabilité civique, vise à responsabiliser l’élève et à assurer la fonction socialisante de l’école. 

 

 Une grande fête de la diversité culturelle

Champ d’expression pour l’épanouissement effectif des adolescents, toutes les activités proposées étaient en lien avec les réalités culturelles de la région du Boulkiemdé. Défilés en tenue traditionnelle, danses (Waarba & Wiiré) et chants traditionnels…Tout était réuni pour la réussite de cette journée culturelle.

 

 

La journée culturelle s’est terminée en apothéose avec le match de football qui a opposé le lycée Nicolas Perrin et le collège d’enseignement général de Nazoanga. Vivement l’année prochaine !

 

Pour aller plus loin : ONG Res Publica et l'Education: une approche qui booste les statistiques de l'excellence

 

Crédit photos : Res Publica/Burkina Faso
Rédacteur : L'équipe Res Publica