La Vie Grande Ouverte ouvre ses portes

La Vie Grande Ouverte ouvre ses portes

En ce mois de septembre 2015, l'Espace Emmanuel Mounier fait sa rentrée au sein des ex-prisons rénovées. Il logera des étudiants et des personnes sortant de l'hôpital et encore dépendantes des soins.

A deux pas de la gare Perrache, finis les barreaux, les cellules et les détenus, place aux étudiants, aux bureaux et aux logements. Construites au XIXe siècle puis désaffectées depuis 2009, les anciennes prisons Saint-Paul et Saint-Joseph de Lyon s'apprêtent à inventer une nouvelle histoire et accueillir la Vie grande ouverte.

 

A la rentrée 2015, l'îlot Saint-Paul accueille le nouveau campus de l'Université Catholique de Lyon et ses 5 000 étudiants. L'îlot voisin de Saint-Joseph a été transformé lui aussi de manière radicale puisque des commerçants, des habitants et une résidence intergénérationnelle s'y installeront. Habitat et Humanisme ouvrent 110 logements au sein de l'îlot Saint-Joseph. Cet ensemble intergénérationnel fera cohabiter des étudiants et des personnes convalescentes sorties de l’hôpital.

 

L’idée est d'expérimenter un nouveau maillon de la chaîne du parcours de santé des patients. Actuellement, la durée moyenne de séjour dans les hôpitaux est d’environ cinq jours, après quoi la priorité est donnée par les pouvoirs publics aux soins à domicile. Or, la solitude de ces personnes compromet souvent cette possibilité et entraîne la prolongation inutile et coûteuse de l’hospitalisation. La résidence nommée Espace Emmanuel Mounier1 vise à fournir un logement et un accompagnement adaptés avant le retour à domicile. Les étudiants du campus seront appelés à accompagner les personnes malades sur des actes de la vie courante qui atténuent bien des difficultés et transforment les relations humaines.

 

Schéma de l'espace Emmanuel Mounier (Res Publica & Habitat et Humanisme)

Schéma de l'Espace Emmanuel Mounier

 

 

L'association Res Publica et la foncière d'Habitat Humanisme ont créé une Société Civile Immobilière permettant de démultiplier cette opération par l’acquisition de 12 logements supplémentaires dans le bâtiment construit par l’OPAC. Un investissement innovant et socialement utile pour accroître l’impact du projet et pour permettre aux anciennes prisons St Paul-St Joseph de construire un avenir tourné vers l'ouverture, jadis où les clés servaient à enfermer.

 

Jean-Pierre MOISSINAC

Bénévole Habitat & Humanisme
01-09-2015 

 

1 Philosophe français, fondateur de la revue Esprit et à l'origine du courant personnaliste.