Res Publica au service de l’association « Terres d’Amitié »

Res Publica au service de l’association « Terres d’Amitié »

Depuis plusieurs années au Burkina Faso, l’association "Terres d'Amitié" organise des actions en faveur des populations de Soum, village jumelé avec la ville française de Bram, située dans le département de l'Aude en région Occitanie.

L’association a pour objet de favoriser les échanges culturels et éducatifs entre Bram et Soum. Ils se traduisent entre autres, par l’équipement de l’école de Soum en matériel solaire et didactique et l’accompagnement de la cantine scolaire par l’achat de riz.

A sa demande, l’association bénéficie d’un appui technique de Res Publica, qui assure le suivi régulier des activités en cours de réalisation, concernant notamment la formation des femmes au métier de tisseuse de pagnes traditionnels.

A cet effet, l’association de BRAM a également financé l’achat de plusieurs métiers à tissu et pris en charge les frais de la formation.

La présidente de Res Publica Françoise Perrin (au centre) entourée des adhérents de Terres d’Amitié, lors de sa visite à Bram 

En plus d’assurer le suivi et le compte rendu des actions du jumelage auprès de la collectivité de Bram, l’association Terres d'Amitié organise tous les ans des actions en France telles que « Courir pour Soum » ou les « Valises de la solidarité », afin de mener à bien ses différents projets entrepris dans le pays des hommes intègres.*

 

 

*Signification littéraire de Burkina Faso (Langue Moore)

Rédacteur : L'équipe Res Publica