La Chose Publique revient pour sa 3ème édition !

La Chose Publique revient pour sa 3ème édition !

Après le succès de sa deuxième édition à l’automne dernier et ses quelque 3000 participants, le festival La Chose Publique aborde en novembre 2018 le thème de la démocratie avec une question principale : le modèle démocratique actuel est-il encore pertinent ?

Ceux qui ne retiennent pas les leçons de l’histoire peuvent penser que la démocratie a toujours existé. Rien n’est moins vrai !

Pour ne parler que de la France, la démocratie ne fut effective qu’avec la fin du Second Empire, il y a moins de 150 ans, et encore, seulement pour les hommes, les femmes n’étant admises qu’après la dernière guerre mondiale.
L’Italie et l’Allemagne, pour ne parler que des grandes nations européennes, ont connu le fascisme et le nazisme il y a moins de 100 ans. Encore faut-il remarquer que c’est grâce aux principes démocratiques que l’une et l’autre sont arrivées au pouvoir.

Que reproche-t-on le plus à la démocratie ?... Son inefficacité !

Or après avoir fait passer son pays en 50 ans, de sous-développé à deuxième économie mondiale, le système chinois propose aujourd’hui, au nom de son efficacité, un modèle où seul le « Guide Suprême » est en charge à long terme de l’avenir au pays.

Les libéraux nous expliquent que les « communistes » chinois seraient devenus les meilleurs « capitalistes». Cependant, les dirigeants chinois se méfient toujours de la bourse et du marché et continuent de penser que le politique doit s’imposer à l’économique.

Leur gouvernance est tournée vers le développement et la satisfaction de la société civile. En résumé, le « Guide Suprême » travaille au bonheur futur de la population mais…sans lui demander son avis !

 

 

Le système chinois séduit partout dans le monde : en Afrique, où les chefs d’Etats ont bien entendu que de « vraies élections », n’étaient pas forcément nécessaires, en Iran, en Turquie, en Russie, peut-être demain au Brésil… Il séduit maintenant jusque dans l’Union Européenne. Les dirigeants hongrois et polonais ont été élus selon les principes démocratiques, ce qui ne les empêche pas aujourd’hui de se revendiquer de la « démocratie illibérale ».

La démocratie représentative ayant montré son inefficacité, il appartient à tout un chacun de passer du statut actuel de citoyen consommateur de démocratie à celui de citoyen acteur, afin de rechercher voire d’inventer une démocratie efficace. Dans le cas contraire, « Tonton Xi* » vous souhaite la bienvenue dans son monde enchanté !!!

- Découvrez la programmation: ici

- Réservez gratuitement vos places: ici

- Rétrouvez tous les podcats et vidéos de la Chose Publique.

- Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram)

 

Crédit photos : Res Publica/Villa Gillet
Rédacteur : L'équipe Res Publica