Res Publica

ONG Burkina Faso

Le Burkina Faso, littéralement « Pays des hommes intègres », est un pays sahélien qui figure parmi les plus pauvres du monde. Avec une population de 17 millions d'habitants et une superficie de 274.000 km², le pays est souvent caractérisé par l'entente qui existe entre les nombreuses communautés qui le composent (60 ethnies et 3 religions : chrétiens, musulmans et animistes). Enclavé dans la sous-région Ouest-africaine, le Burkina est au centre d'une zone de tensions récurrentes. En termes de gouvernance nationale, le pays est, comme on le dit, « sur le chemin de la démocratie » mais il doit faire face à de nombreux défis.

- Une instabilité sociale sur fond de mécontentent populaire lié au contexte économique et social mais aussi à l'incertitude d'un renouvellement politique qui maintient le pays dans une situation incommode ;

- Une économie vulnérable et dépendante des cours des matières premières (pétrole, coton, or). Le secteur agricole qui emploie 80% de la population active reste peu structuré, très peu mécanisé et fortement dépendant du climat ;

- Une pression démographique élevée et non contrôlée (3% par an) qui accroît les besoins de base (sécurité alimentaire, éducation et santé) et grossit les rangs d'une population pauvre, rurale et très jeune (45% de la population a moins de 15 ans).

Sur la base de ce constat certes difficile, le Burkina Faso, actuellement en phase de croissance économique (5,3% en 2012), doit saisir des opportunités pour structurer en profondeur les bases de son développement par la construction d'infrastructures (routes, énergie, communication), la modernisation du secteur agricole pour atteindre l'autosuffisance alimentaire, l'amélioration de la formation professionnelle et enfin, la maîtrise de sa démographie.

Localement, le développement se vit au quotidien. Chaque projet apporte une amélioration visible dans la vie des habitants. L'enjeu réel est que chacun croie en ses atouts et retrouve la fierté d'entreprendre. Si vous allez au Burkina, vous entendrez certainement cette maxime « la principale richesse de ce pays, c'est sa population ». C'est finalement sur elle que repose le défi du développement.

burki_map



Au travers de son Organisation Non Gouvernementale (ONG), Res Publica mène, depuis 2001, de nombreuses actions aux côtés des populations dans des secteurs clés au Burkina Faso. Education, Santé, Agro-Economie et Culture sont les piliers d'un développement local durable.

Progressivement, l'association s'est implantée :

dans trois communes rurales (Nanoro, Pella et Soaw) dans la province du Boulkiemdé (région centre-Ouest) ;
à Ouagadougou, la capitale où est l'antenne administrative ;
à Koudougou, 3ème ville du pays et à Léo où sont installés des relais locaux ;
› et enfin, dans les zones de Bobo Dioulasso et de Mangodara, via des partenariats thématiques.

La première zone d'intervention dans la Province du Boulkiemdé demeure encore aujourd'hui la plus importante en termes d'activités et de bénéficiaires (environ 100 000 habitants).

En tant que partenaire extérieur, Res Publica s'attache à encourager la prise d'initiative. Les partenariats avec les mairies et avec les différents services déconcentrés de l'Etat renforcent la gouvernance locale et améliorent l'encadrement technique des activités. Mais au final, les décisions doivent revenir aux populations elles-mêmes pour qu'elles se libèrent des chaînes de la corruption, de certaines traditions et de l'héritage du colonialisme, pour qu'elles se prennent en charge et choisissent leur avenir.


Afficher une carte plus grande