Des universitaires, des expert.es et des spécialistes apportent des réponses courtes et pédagogiques aux questions que les citoyen.ne.s se posent sur les migrations

Projet développé en partenariat avec

    Les questions migratoires sont complexes et sensibles. Si les citoyen.ne.s se posent de nombreuses questions à ce sujet, le débat public est souvent instrumentalisé et caricaturé entre la politique du "tout ouvert" et celle du "tout fermé".

    Or, la complexité du phénomène ne peut se satisfaire de cette simplification. Ainsi, et afin d'apporter de la connaissance et de l'objectivité dans le débat, les associations Res Publica et European Migration Law ont lancé le projet Migrations en Questions pour poser les bases d'un débat dépassionné et informé sur les migrations.  

    VISITEZ LE SITE MIGRATIONS EN QUESTIONS

    Les vidéos

    Le site Migrations en Questions contient plus de 52 vidéos qui abordent divers thèmes liés au phénomène migratoire. Les intervenants ont eu comme "cahier des charges" d'aborder des questions, parfois complexes, de manière pédagogique, objective et impartiale afin de permettre au plus grand nombre de disposer d'une information objective.

    Parmi les questions figurent notamment les suivantes :
    - Vers une invasion africaine ?
    - Qu'est-ce que le règlement Dublin ?
    - Qui sont les réfugiés climatiques ?
    - L'Islam est-il compatible avec les valeurs occidentales ?
    - Que risquent les français qui accueillent chez des personnes en situation irrégulière ?
    - Pourquoi entend-on parler négativement des migrants ?
    - etc.

    Les rencontres publiques

    Afin d'être au plus près des citoyens, les équipes de Migrations en Questions ont organisé plusieurs réunions publiques pour répondre aux interrogations des citoyen.ne.s. En 2019, Migrations en Questions est notamment allé dans les villes suivantes Rennes (35) Saint-Nazaire (44) Metz (57) Paris (75) Nantes (44) La Chapelle sur Erdre (44) Vaison la Romaine (84) Lunel Viel (34) Marseille (13) Sérigny (61) Lyon (69) Grenoble (38) Saint-Etienne (42) Bruxelles (Belgique). 

     

    La mallette pédagogique

    Après avoir tourné plus de 40 vidéos et être partis à la rencontre des citoyen.ne.s dans toute la France, Res Publica et European Migration Law ont décidé de franchir une étape dans le projet Migrations en Questions en proposant le développement d'une mallette pédagogique à destination des collégiens et lycéens. 

    Cette mallette a pour objectif d'offrir aux élèves et enseignants du secondaire un outil pédagogique de compréhension du phénomène migratoire. Etabli en partenariat avec le Laboratoire d'Innovation en Projets Européens de l'Université de Nantes, la mallette aborde trois thèmes distincts mais liés : l'histoire des migrations, les définitions et les parcours migratoires. Elle doit également contenir des exercices de restitution des connaissances.

    logo_lipe_blanc-rvb-paint

    signature d'un contrat de diffusion avec France Télévision et sa plateforme LUMNI

    Créé il y a deux ans, le projet Migrations en Questions génère un fort engouement. Notre plateforme compte à ce jour 52 vidéos apportant des informations scientifiques et accessibles. Nous avons été sollicités par France Télévisions à travers sa plateforme Lumni pour la diffusion de 14 de nos vidéos afin de promouvoir un débat objectif et constructif autour de la migration.

    LUMNI est la plateforme éducative de l’audiovisuel public français (France TV, Arte, RFI France 24, Radio France). Ces contenus sont préalablement validés par l’Education nationale et mis en ligne à disposition des élèves et des enseignants.

    Cet accord a donné lieu à la signature d’un contrat de diffusion entre Res Publica et France télévisions. Depuis octobre 2020, une première série de quatorze vidéos de Migrations en Questions est diffusée en accès libre sur https://www.lumni.fr/.

    Au-delà de notre satisfaction quant à la possibilité de toucher un public élargi, cette démarche s’inscrit  pleinement dans notre démarche : Mettre nos actions au service de l’intérêt général !

    Party en exil 2

    Res Publica a participé avec Les Subsistances à l’organisation de la deuxième édition de la soirée Party en Exil. A l’occasion de cette rencontre, qui s’est tenue le 7 octobre à Lyon, Res Publica a organisé une table ronde intitulée « Regards croisés sur la question migratoire ».

    Cet événement a réuni un panel d’intervenants aux parcours différents, pour débattre de la question migratoire à travers les différentes actions qu’ils ont menées dans leurs parcours respectifs. Etaient rassemblés autour du modérateur Yves Pascouau :

    - Chems Amrouche : artiste musicienne

    - Marie-Laure Basilien Gainche : professeure de droit à l’université Lyon III

    - Jean-Francois Corty : médecin humanitaire et directeur des opérations internationales de Médecins du Monde

    - Marie-Ange Rousseau : illustratrice de bande dessinée

    Le travail d’observation sur le terrain, l’examen des textes de loi, la transmission de notes de musique et la bande dessinée, sont autant de moyens qui permettent d’illustrer, de documenter, de mettre en lumière les dysfonctionnements de nos sociétés, pour animer la réflexion et insuffler de nouvelles dynamiques.

    PARTY EN EXIL ©LesSUBS

    Les intervenants ont croisé leur regard et interagi sur leurs travaux et supports respectifs, chacun avec son approche, sa discipline, son expérience. Les échanges sur les situations liées à la migration ont été nourris.  Questionner les politiques migratoires à l’échelle française et européenne semble faire consensus. Comment toucher nos concitoyens sur la base de ce que peuvent vivre d’autres personnes ?

    Face à des migrants en situation de détresse, chacun s’interroge sur la solidarité. Une société qui est indifférente à des personnes en situation de précarité, du fait de leur statut administratif, est une société qui ne prends pas soin de ses citoyens. Selon Jean-François Corty, « ce qui se joue pour les migrants dans notre rapport à eux, c’est ce qui se joue entre nous dans notre propre projet de société ».

    Après cette table-ronde chargée d’expériences et de vécu, nous avons laissé place à des prestations artistiques de l’Atelier des Artistes en Exil.

    Festival peinture fraîche

    En mai 2019, Migrations en Questions s'associe au festival peinture fraîche. Le street artiste Lyonnais Big Ben produit une fresque en lien avec la thématique des migrations.

    Partenaire du festival, Migrations en Questions organise une conférence qui réunit autour de la table spécialistes, juristes et artistes.
    En effet, sous la conduite d'Yves Pascouau Docteur en Droit, Emmanuelle Néraudeau et Mourad Zouine Avocats spécialisé en droit des étrangers, Big Ben street artiste, ont croisés leurs regards sur ce thème.

    Party en exil 1

    Le 26 septembre 2019, à l'occasion du lancement du programme annuel des Subsistances, la soirée Party en Exil tenue sa promesse ! rencontres, prestations artistiques, musique étaient au rendez-vous avec en toile de fond le thème des migartions.
    Cet événement s'est déroulé aux Subs, organisé en partenariat avec Res Publica Migrations en Questions, l'Atelier de Artistes en Exils et l’Ecole nationale supérieure des beaux-arts de Lyon. 
    Plus de milles personnes étaient au rendez-vous !

    Cette soirée a été marquée par la performance de Yannos Majestikos1. Réalisée par des « hommes-téléviseurs », cette prestation a invité le public à la réflexion puis a laissé place à une série de speed meeting/ rencontres « express », pour présenter le projet Migrations en Questions. La plateforme réunissant les 44 vidéos a été mise en avant. Plusieurs vidéos ont été diffusés:
    « Combien coûte l’immigration » ; « Qu’est-ce qu’un réfugié ? » ; « Qu’est-ce que le règlement Dublin » ; ou encore « Quels sont les droits des demandeurs d’asile ? ».
    En deuxième partie de soirée, grosse ambiance avec un concert électro-chaâbi avec l’artiste musicien syrien Wael Alkak2. Du monde sur le dancefloor !

Partagez cette info